9 novembre 2006

Le Blogger nouveau est arrivé

Ceux d'entre vous qui utilisent Blogger ont peut-être remarqué l'arrivée de la nouvelle version, qui en est encore à l'étape beta. La bonne nouvelle c'est que si vous êtes du genre à rien vouloir savoir du html et avez tout simplement choisi un des modèles préfabriqués, vous allez aimer: le système vous prend gentiment par la main et choisir votre agencement de couleurs va être à peu près ce que vous aurez de plus compliqué à décider; la transition va se faire sans problèmes.

La mauvaise nouvelle c'est que si vous êtes comme moi et aimer fouiller sous le capot pour tout customizer de A à Z, ben vous allez grincer des dents, parce que votre beau modèle sur lequel vous avez dépensé de nombreuses heures va tout être à refaire. Les balises Blogger (vous savez, avec des $) vont être remplacées par un système de "widgets", des modules pour gérer les éléments de votre blog: un widget pour les posts, un pour les liens dans votre barre latérale, un pour les archives, et ainsi de suite. Si les templates préfaits ont tous été adaptés, le mien a pas mal de misère avec la nouvelle formule; pour ce qui est de l'Infotoaster, c'est l'enfer, le chien est fucké ben raide. Le mieux à faire reste encore de choisir un des modèles fournis et d'expérimenter dessus. C'est ce que je suis en train de faire sur un blog que j'ai créé spécialement pour me servir de bac à sable. J'ai encore du pain sur la planche mais je progresse, et devrais inaugurer mon nouveau skin prochainement. Bientôt. Un autre tantôt. Crisse, les nerfs, rushez moi pas.

Ce qui m'inquiète avec cette nouvelle philosophie de "do-it-yourself, easy-as-pie", c'est que ça va probablement encourager la gang d'arriérés de Skyblog à migrer ici avec leur cortèges d'aprems, de kissouilles, de jlador tro lol lol et autres abominations sado-linguistiques caractéristiques de la coolerie de pacotille: cliquer "blog suivant" dans la barre de navigation risque de devenir dans un avenir prochain une aventure marquée sous le signe de l'horreur, ponctuée d'une interminable succession de barbies décolorées gloussant comme des dindes à longueur de journée et de casquettes sk8ters gangsta-rappa qui expriment leur révolte du fond de leurs ghettos de banlieusards privilégiés en clouant des planches à repasser en fiberglass sur le coffre de leur Honda Civic en espérant que ça fasse rallye dans la nature sauvage et indomptable... gaaaaa je vais arrêter sinon je vais finir par casser de quoi dans l'appartement; non mais sérieux mais j'en ai plein le cul de cette culture populaire de cons sommateurs pseudo-rebelles.

Si c'était tous des kids de 11 ans partis timidement à la découverte du world wide web, on pourrait comprendre, mais il y en a là-dedans qui vont carrément à l'université, et vont un jour pas très lointain devenir ingénieur, architecte ou voire même docteur. Imaginez que vous tombez sur un blog dont la description est «voici mon ti blog rempli ke de super bon momen avec mé zamis jvou kiff lé gen !» et que quelques temps plus tard vous réalisez avec effroi que cet abruti s'est retrouvé aux commandes du Boeing dans lequel vous êtes en train d'embarquer innocemment. «Allo tour de cont, jdmand perm de decolé dla piss jé lfeu danl lail stu norm lol rog ovr». Tu l'attaches-tu ta ceinture tu penses?

N'en déplaise aux syndicalistes, si les hôpitaux sont pleins de bactéries et si les viaducs s'effondrent c'est peut-être pas à cause des coupures finalement.

P.S.: Crisse, positif. J'ai oublié d'être positif. Autant pour mes belles résolutions. Décidément, chassez le naturel et il revient au galop. Docteur, je fait une rechute!

2 niaiserie:

coyote des neiges a dit...

Dis donc, t'es en forme, mon Silex!

SilexMT a dit...

Je suis dans ma phase "maniaco"

Publier un commentaire

(parodie) Annonces iglou iglou iglou

Quoi, vous en voulez encore?